#Présidentielle Défi sécuritaire Proposition 4

Mieux protéger les Français dans leurs lieux de vie

Proposition n°4 : Renforcer la protection des employés des services publics par le déploiement d’un plan national de mise en sureté et sécurité de leur lieu de travail (enseignants, professionnels de santé, force de l’ordre)

Ces derniers mois, plusieurs fonctionnaires du corps enseignant ou des forces de l’ordre, ont été la cible d’individus lors d’attentats terroristes.

Ces actes tragiques renforcent l’enjeu de la protection des bâtiments publics et des agents publics français les occupant et pointent du doigt la faiblesse des moyens attribués.

L’étude d’OpinionWay pour Horoquartz de 2018 sur les données exclusives sur l’insécurité et les risques au travail révèle d’ailleurs un manque de protection des agents publics.

34 % de fonctionnaires de l’administration, de l’éducation et de la santé considèrent en effet la menace terroriste sérieuse dans le cadre de leur travail et 62 % des fonctionnaires attendent un effort de protection de la part de leur supérieur.

Actuellement, les établissements scolaires bénéficient d’un plan de mise en sûreté et de guides de bonnes pratiques, avec quelques recommandations minimes (coup de sifflet…) et de bon sens pour faire face à une attaque terroriste, qui mériteraient d’être renforcées par la mise en place de technologies connectées de sécurité.

Ces systèmes intelligents sont en mesure d’accompagner les agents publics selon la situation, en les guidant vers une évacuation sécurisée ou au contraire en leur sommant de rester confiner pour se protéger.

Mesure concrète

  • Déployer un plan national de mise en sûreté et sécurité des bâtiments publics (attentat, incivilité, dégradation…)

Copyright 2021 Ignes, Tous droits réservés - Conception : Give Me More