Systèmes d’alarmes de détection intrusion

Un système d’alarme détection intrusion est un ensemble d’équipements électroniques destiné à alerter les occupants par le biais de dispositifs de signalisation.
Il est composé :
  • De détecteurs ;
  • D’une centrale d’alarme intrusion ; unité centrale de traitement, unité de traitement, système, unité de traitement d’alarme
  • De dispositifs de signalisation sonores, lumineux ou opacifiant
Et peut être complété de transmetteurs.

Détecteur

Détecteurs périphériques (infrarouge, hyperfréquence)

  • Permettent de détecter une intrusion potentielle aux abords des bâtiments

-> pas de référentiel encore existant, actuellement en cours de développement au niveau de l’Europe

Détecteurs périmétriques

• Permettent de détecter une intrusion potentielle au niveau des parois extérieures du bâtiment

• ouverture à contact magnétique : placé sur des ouvrants (porte ou fenêtre), le détecteur réagit à l’ouverture de cet ouvrant par rupture du champ magnétique NF EN 50131 – 2‑6,

• choc : placé sur des parois, ce détecteur réagit à une onde de choc émise suit à un coup NF EN 50131 – 2‑8),

Détecteurs  intérieurs

  • Permettent de détecter une intrusion potentielle à l’intérieur du bâtiment

• mouvements à infrarouge passif ces détecteurs réagissent à la différence de température entre un être humain et son environnement proche : NF EN 50131 – 2‑2,

• mouvement à hyperfréquence : basé sur l’émission réception d’ondes, la réception est perturbée lorsqu’un être humain est détecté NF EN 50131 – 2‑3)

Certains détecteurs utilisent ce qu’on appelle une double technologie de détection : infrarouge passif et hyperfréquence :

NF EN 50131 – 4, ou encore infrarouge passif et ultrason : NF EN 50131 – 5

Les détecteurs peuvent être couplés à des caméras afin de permettre la levée de doute.

La certification tierce partie NFA2P délivrée sur les produits d’un système d’alarme intrusion implique que les matériels répondent à des normes définissant leur aptitude à l’emploi

Dans le cadre de cette certification NFA2P, un référentiel spécifique relatif à la robustesse aux attaques numériques (RTC cyber) a été développé avec le CNPP.

Centrale

Au cœur du système, la centrale est un dispositif recevant les signaux émis par les détecteurs et déclenchant les actions pré-programmées adaptées. NF EN 50131 – 3

L’alimentation électrique (pile, secteur) de ces dispositifs est régie par la norme NF EN 50131 – 6

Dispositif de signalisation 

Permet d’alerter en cas d’intrusion dans une zone donnée grâce à un signal sonore, et/ou lumineux et/ou opacifiant

Sirènes : NF EN 50131 – 4/ Flash lumineux : RT 48266 / Dispositif opacifiant : brouillard NF EN 50131 – 8, fumée NF EN 50131 – 13

Transmetteurs

Dispositif qui transmet des informations provenant de la centrale vers l’extérieur, le plus souvent via le réseau télécom, permettant ainsi le service de télésurveillance.

NF EN 50131 – 10

Pour des sites à activité spécifique ou dans des zones géographiques particulières, les systèmes d’alarme intrusion peuvent être complétés par un système de vidéosurveillance.

Règles encadrant les produits

La certification tierce partie NFA2P délivrée sur les produits d’un système d’alarme intrusion implique que les matériels répondent à des normes définissant leur aptitude à l’emploi

Dans le cadre de cette certification NFA2P, un référentiel spécifique relatif à la robustesse aux attaques numériques (RTC cyber) a été développé avec le CNPP.