BIM-ENERGIES

Assise sur la collaboration entre tous les acteurs de l’acte de construire, la maquette numérique vise à améliorer la qualité de la construction et à optimiser l’exploitation du bâtiment tout au long de son cycle de vie.

Cela implique la gestion et le partage d’informations standardisées entre logiciels métiers, utiles pour faciliter les études techniques, repérer des risques d’erreurs et faciliter l’exécution du chantier, contribuer à atteindre et maintenir durablement les performances du bâtiment.

C’est dans ce cadre qu IGNES s’emploie à répondre au besoin d’informations fiables sur les équipements, manifesté par les acteurs de la construction aux différentes phases d’un projet pour faciliter la conception, la réalisation et l’exploitation de bâtiments de qualité. 

Une bibliothèque d’objets BIM inédite pour toute la chaîne de valeur 

Conçu pour favoriser la qualité de la prescription et le développement de la maquette numérique, une bibliothèque de modèles d’objets BIM de la profession a vu le jour au printemps 2019 : « BIM-Energies ».

Fruit d’un travail collaboratif engagé par IGNES et le GIMELEC, avec le concours des installateurs du SERCE et de la FFIE, cet outil s’adresse à 4 cibles :

  • Les fabricants de matériel électrique 
  • Les bureaux d’études et installateurs 
  • Les opérateurs de maintenance 
  • Les éditeurs de logiciels

Une source de référence pour alimenter les DCE numériques 

IGNES met gratuitement à disposition un premier jeu de modèles d’objets et plus de 230 propriétés validées dans le cadre de l’initiative AFNOR/POBIM. 

Prise de courant, point de commande, TGBT, éclairage de sécurité, alimentation de poste de travail…
Chaque équipement est présenté avec les éléments indispensables à son intégration dans une maquette numérique :

  • une représentation graphique en 3D
  • leurs propriétés définies et structurées selon les règles de l’art internationales (NF EN ISO 23386 & 23387, normes CEI…)
  • traduites en anglais, portant sur des caractéristiques , géométriques, descriptives et fonctionnelles, de positionnement et de liaison avec d’autres objets
  • le tout, irectement exploitables et interconnectables dans l’environnement Revit, l’outil le plus utilisé par les acteurs de nos filières.

En créant cette bibliothèque de référence, dont le contenu a vocation à s’enrichir, les fabricants souhaitent répondre avec plus d’efficacité aux besoins des acteurs du bâtiment engagés dans le BIM et contribuer collectivement à en dégager toute sa valeur ajoutée.

Accédez à la plateforme BIM-Energies

BIM-Energies, une affaire à suivre

Le travail de co-construction engagé avec les acteurs du bâtiment doit se poursuivre et s’enrichir.

Pour assurer sa reconnaissance  et favoriser l’harmonisation des processus et des outils BIM, la profession continue :

  • De s’appuyer sur les acquis normatifs CEI et ISO pour définir les caractéristiques techniques demandées par le marché tout en capitalisant sur les modèles existants (ETIM, FAB-DIS, E‑Cl@ss…) 
  • De s’investir dans les travaux du CEN TC 442 pour favoriser la convergence des dictionnaires BIM au plan international en intégrant le réseau BsDD (BuildingSMART International Data dictionnary) 
  • De s’impliquer dans les instances telle que l’association ADN Construction, chargée par la DHUP de participer au plan BIM 2022 pour que les acteurs s’approprient le BIM 

Inscrites dans un travail collaboratif avec les utilisateurs, l’initiative BIM-Energies est vouée à se développer au bénéfice de la filière tout entière. Elle constitue une opportunité de dialogue concret entre les parties prenantes pour faire avancer le BIM et en dégager toute sa valeur ajoutée.