TRIBUNE :« Le raccordement final de la fibre optique ne doit pas être le maillon faible du Très Haut Débit pour tous »

Le 4 mars, l’ARCEP clôture sa consultation publique sur les problèmes liés au raccordement de la fibre optique jusqu’au logement, étape indispensable pour que les Français accèdent au très haut débit chez eux.

Le gouvernement a investi depuis 2010 avec raison, des milliards pour que tous les Français aient accès au très haut débit. Cette étape nécessaire n’est pas suffisante.

Plus d’un tiers de ces raccordements sont défectueux, ce qui altère la qualité de la connexion internet.
Avec les nouveaux usages numériques (télétravail,…), le critère de décence d’un logement sera estimé dans moins d’une décennie sur la qualité de sa connectivité, devenue une denrée essentielle dans le quotidien des Français.

5 Présidents de la filière électrique et numérique du bâtimentBenoît Coquart IGNES, Alain Fragnaud FDME, Emmanuel Gravier FFIE, Eric Francey SYCABEL, Bellanger Christophe UNA3E CAPEBalertent les pouvoirs publics sur l’importance de ces derniers mètres.

5 propositions :
-Un climat de confiance entre pouvoirs publics, opérateurs télécom, professionnels du bâtiment et particuliers
-Une clarification des responsabilités de chacun
-Un site web pour sensibiliser les Français à cette étape
- + de contrôle des raccordements réalisés des entreprises qualifiées

Mobilisons-nous et allons jusqu’au bout des investissements dans le très haut débit pour tous !

Découvrez dans cette Tribune nos propositions : https://lnkd.in/dh5TvEx

Copyright 2021 Ignes, Tous droits réservés - Conception : Give Me More