Partir sereinement en vacances : Quelques conseils pratiques pour bien protéger son habitat !


En 2020, 186 000 personnes ont été victimes de cambriolage, soit 3 personnes pour 1000 habitants selon le Ministère de l’Intérieur1. Afin de parer à ces risques d’intrusion à l’aube de la période estivale, IGNES donne aux consommateurs les clefs pour bien choisir leur système d’alarme et le type d’installation qui leur correspond, selon leur budget, leur niveau de bricolage, ou encore le niveau de service recherché.


Les points clés de vigilance dans le choix d’un système d’alarme
Un système d’alarme est composé de plusieurs éléments auxquels peuvent s’ajouter des services de maintenance et de télésurveillance : une centrale commandant l’activation et la désactivation des détecteurs et constituant le coeur du système, des détecteurs de mouvements, des détecteurs d’ouverture, un ou plusieurs sirènes (intérieur/extérieur), des caméras et un transmetteur (radio ou filaire).
Certaines caractéristiques d’une alarme performante sont clés pour dissuader toute tentative d’intrusion et bien protéger une habitation. L’alarme doit être résistante à toute tentative de dégradation de son système – brouillage des ondes, arrachement, désactivation ou destruction. Plus elle sera dotée de fonctionnalités répulsives – brouillard, fumée, sirène, flash lumineux, détection en approche…-, plus elle fera fuir le cambrioleur.
Par ailleurs, grâce à la domotique, les systèmes d’alarme sont pilotables à distance avec un smartphone et capables d’agir intelligemment en cas de potentielles intrusions ; ils peuvent simuler une présence avec l’allumage des lumières de l’habitat, en cas d’absence inhabituelle de l’utilisateur, ou encore déclencher une fermeture des volets roulants motorisés.

Un réflexe simple : faire confiance à la certification
Pour être sûr de choisir un système d’alarme performant, il suffit de vérifier si le produit est certifié. Tout produit certifié fait en effet l’objet de vérifications (essais en laboratoire, audit des sites de fabrication, contrôles périodiques…) et atteste la performance du produit.

  • La certification « NF2AP » garantit une résistance aux tentatives d’arrachements, de destruction, de désactivation ou encore de brouillage et possède trois niveaux de protection (1 à 3 boucliers) et est délivrée par le CNPP (Centre national de prévention et de protection).
  • Complémentaire, la certification des alarmes « CSPN » (Certification de Sécurité de Premier Niveau) et la certification « @ » attestent que le produit garantit un niveau élevé de robustesse face aux cyberattaques. Délivrées respectivement par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) et par le CNPP, elles reposent sur une analyse de conformité et des tests d’intrusion numérique.
  • Faire installer son alarme par un professionnel vs DIY (Do It Yourself) ?
    Le consommateur peut faire appel à un installateur professionnel (électricien ou spécialiste), avec lequel il entretient une relation de confiance et de proximité, et qui travaille en partenariat avec des entreprises industrielles. Il peut aussi préférer souscrire un abonnement auprès d’une société de prestation de service. Il arrive aussi qu’il décide d’installer son système d’alarme de son propre chef. Chacune de ces possibilités présente des atouts.
  • Gain de temps
    Un installateur professionnel ou un technicien rattaché à une société de prestation de service fera preuve d’efficacité et saura réagir en cas de problème avec la configuration du logement ou avec le produit. Le dispositif d’alarme sera installé aux endroits stratégiques en un temps limité, tout en ayant la certitude d’un matériel de qualité.
    Si le consommateur fait le choix d’installer seul son système d’alarme, il devra être bricoleur pour ne pas perdre trop de temps. Certaines étapes peuvent être délicates, comme l’analyse de risques par exemple ; par
    1 Bilan statistique : Insécurité et délinquance en 2020 du Ministère de l’intérieur.
    Communiqué de presse – 15 juin 2021
    conséquent, il se doit d’être vigilant dans le choix du produit, d’installer le dispositif de manière à capter un
    maximum de réseau, et de vérifier si le dispositif fonctionne après son installation.
  • Maintenance
    Les sociétés de prestation de service ainsi que certains installateurs professionnels proposent un abonnement
    pour vérifier la performance du système d’alarme, et assurer sa maintenance. Si le client installe lui-même son
    alarme, il économise le prix de l’installation et de l’abonnement, mais devra se charger de l’entretien de son
    équipement.

Téléchargez le communiqué de presse 

Liens utiles

Copyright 2021 Ignes, Tous droits réservés - Conception : Give Me More